Logo du Mémorial de Haute Alsace
Icone Famille

Visiteurs

Icone Enseignant

Enseignants

Icone Poignée de main

Partenaires

Scénographie du Mémorial de Haute Alsace

l’Histoire du Mémorial

Le projet


Découvrez l’origine du projet du Mémorial ainsi que les raisons de son implantation.

Logo du Mémorial de Haute Alsace

La conception du Mémorial

Genèse du projet


Le Mémorial de Haute-Alsace est un projet qui s’inscrit dans la continuité de l’exposition des Tranchées Oubliées, tenue entre 2015 et 2016, au même emplacement que le futur mémorial.

L’Histoire aborde peu cette partie de la Grande Guerre, mais le Sundgau était l’une des seules parties de l’Alsace à être occupée par l’armée française durant l’intégralité du conflit.

L’objectif du Mémorial de Haute-Alsace est de raconter cette histoire singulière en retraçant aussi bien les faits militaires que l’histoire des populations civiles qui sont au cœur du conflit, tiraillées entre deux nations.

Le projet du mémorial répond également à une volonté de valoriser le Sundgau et d’apporter un éclairage sur une période historique méconnue, de cette partie de l’Alsace.

L’équipe derrière le projet

Le comité scientifique

Ce projet aura été rendu possible notamment grâce au comité scientifique mis en place composé de représentants, chercheurs, membres d’associations et spécialistes.

BERBETT Alexandre

Ville de Dannemarie – Adjoint en charge de la Culture et du Patrimoine

DE WECK Hervé

Président du KM0 Suisse

EHRET Jurgen

Vice-Président de l’Association « Kilianstollen 1918 »

GLOTZ Marc

Professeur des écoles à la retraite. Spécialiste du thème « Joncherey »

GRANDHOMME Francis

Professeur d’Histoire

GRANDHOMME Jean-Noël

Professeur en Histoire Contemporaine Centre de Recherche Universitaire Lorrain d’Histoire (CRULH)

GRUDLER Christophe

Conseiller Départemental TdB – Historien – Écrivain – Journaliste

LANDOLT Michaël

DRAC – Archéologue

LENHARDT Robert

Président de l’Association « Les Amis du HARTMANSWILLERKOPF »

MIROUZE Laurent

Consultant historique

MULLERSECK Jean-Paul

Ville de Zillisheim – Représentant

MUMBACH Paul

Ville de Dannemarie – Maire

Office du Tourisme Sundgau Sud Alsace

Président ou son représentant

PASCALIS Sandra

DRAC – Conseillère Musées

RISACHER Rémy

Collectionneur – Conseiller Technique

SONTAG Jacky

Président de l’Association « Les Tranchées oubliées »

SPISSER Marcel

Président Association du Mémorial Alsace-Moselle

TISCHMACHER Christophe

Président Monuments historiques du Sundgau – Trésorier « Tranchées Oubliées »

WOHLGROTH Nicolas

Rotary Mulhouse

Un lieu chargé d’histoire

La situation géographique

Le choix du Sundgau et de Dannemarie

La localisation du Mémorial n’est pas due au hasard. Quel meilleur endroit pour raconter l’histoire de l’Alsace durant la Première Guerre Mondiale que Dannemarie ? La Ville a connu une occupation française pendant le conflit et cette partie de l’Alsace est devenue le laboratoire de l’Alsace française. L’objectif était de préparer la région à une réintroduction à la France en cas de victoire, ce qui lui vaut un passé assez particulier.

La région compte également d’importants éléments historiques qui seront valorisés dans le Musée. Saviez-vous qu’ici sont morts les premiers soldats français et allemands, trente heures avant le début officiel de la guerre ?

À proximité se trouve aussi le kilomètre Zéro point géographique à la frontière à la fois de l’Allemagne, de la France et de la Suisse. Il marque le début de la ligne de front Ouest.

Carte de la région du Sundgau, entre la France, l'Allemagne et la Suisse
Modèle 3D du Mémorial de Haute Alsace

Un bâtiment chargé d’histoire

Pour accueillir la collection du Mémorial, la Commune de Dannemarie a choisi un bâtiment d’après guerre des années 20 aussi chargé en histoire que celle qu’il va raconter. Ce bâtiment de briques rouges a connu de nombreux usages au fil des années, passant de la fabrication de textile à une usine de munition pendant la Seconde Guerre Mondiale mais aussi par la suite à la production de casseroles et machines à écrire de la marque Japy et, enfin, la production de Scooters du constructeur Peugeot.

Le Mémorial de Haute Alsace permet ainsi à ce bâtiment, laissé à l’abandon pendant plusieurs années, de retrouver une nouvelle vie au bénéfice de toute une région.

En complément du mémorial

Les services proposés 

Le Mémorial complète son offre de transmission du savoir et du devoir de mémoire par des services complémentaires.

Restauration

Le restaurant « La Cantinière » présent au sein même du Mémorial vous proposera une cuisine traditionnelle alsacienne.

Ici vous pourrez goûter à une cuisine généreuse et des spécialités telles que la choucroute royale ou les carpes frites. Le tout dans un décor des années 1914-18 en accord avec les thématiques du Mémorial.

Deux salles de restaurant sont disponibles.
L’une de 60 à 100 places au rez de chaussée avec une terrasse extérieure pour profiter des journées de beau temps. Une deuxième salle de 60 places est disponible à l’étage avec une privatisation possible.

Salle de réunion

Le Mémorial vous propose également une salle de réunion modulable capable d’accueillir conférences, séminaires ou réunions de travail. La salle dispose d’une surface pouvant accueillir jusqu’à 300 personnes. 

La salle de réunion est équipée de chaises, tables ainsi que d’équipements multimédia tels qu’un vidéo projecteur et une sonorisation appropriée.

En partenariat avec le restaurant du Mémorial, un service de restauration pourra être proposé sur demande.